Des mots qui résonnent : votre arme de Serial Vendeur !

Je t’aime.

Je te quitte.

Cadavre à planquer.

Dans chaque cas, 3 mots, quelques secondes, et pourtant, une issue bien différente.

Si je suis copywriter, c’est parce que je crois profondément au pouvoir des mots, et l’art de les manier avec dextérité est un atout considérable en tant qu’entrepreneur !

Avoir une idée géniale, un produit ou un service de qualité et innovant, c’est super !

Mais si on ne trouve pas les mots pour toucher notre cible, l’aventure sera brève.

Un business vit à travers ses clients, et le lien entre nous et ceux qui seront la raison de notre réussite, ce sont les mots !

Il existe plus d’1,60 milliards de sites web dans le monde.

Wow, la claque !

Mais pas de panique, chacun a une place à se faire dans cet océan d’infos.

Suivez-moi un peu plus loin dans cet article, je vous partage quelques conseils de copywriter pour que vos clients vous repèrent et ne vous quittent plus.

Ne prenez pas vos clients pour des robots

Lorsque vous communiquez auprès de vos clients sur le web, n’oubliez pas que de l’autre côté, derrière l’écran, il y a une personne à part entière.

Une personne qui a un cœur, un esprit critique et des émotions.

Ce cœur, vous devez le toucher.

Cet esprit critique, vous devez le séduire.

Et ces émotions, vous devez les faire émerger pour qu’elles-mêmes succombent au call to action.

Comment réussir ces trois étapes avec brio ?

Connaitre vos clients, c’est la clé !

C’est en connaissant ces personnes, que vous trouverez les mots et le ton à adopter pour qu’elles vous comprennent, se reconnaissent, vous fasse confiance et succombent.

Je ne vous parle pas de ce qu’elles aiment prendre au petit-déjeuner (sauf si vous vendez des céréales évidemment) ou de leur couleur préférée.

Je vous parle ici de leurs problèmes, leurs peurs, leurs besoins, leurs désirs…

C’est à tout ça qu’il faut s’adresser !

Parlez aux émotions de vos clients et non à leur cerveau

Une liste de caractéristiques, ça informe, mais couplée aux bénéfices, ça fait vendre.

Imaginons que vous vendez un hamac nouvelle génération équipé d’une enceinte Bluetooth et d’un porte-bouteille réfrigérant.

Si sur votre page de vente, vous vous contentez de lister les caractéristiques techniques comme les matières, l’autonomie, l’étanchéité, votre client risque de piquer du nez et vous le perdez.

Pour toutes ces infos, il peut directement se rendre sur votre fiche produit.

Cependant, si vous transformez ces caractéristiques en bénéfices pour répondre à ses besoins et à ses objections, vous gagnez son attention.

Si vous lui démontrez que grâce à ce hamac, votre client pourra déconnecter facilement de sa dure journée de travail dans son propre jardin, confortablement, avec sa musique préférée et se rafraîchir sans devoir se lever toutes les 10 minutes pour aller jusqu’à son frigo, bingo !

Ne prenez pas vos clients pour des cons

Vous leur promettez la lune ? Ils vous prendront pour des escrocs.

Vous mentez à vos clients ? Ils s’en rendront compte très rapidement.

Soit avant d’acheter, soit avant de renouveler l’expérience.

Le résultat est à peu près le même. Pas de vente ou une seule vente éclair, ce n’est pas ça qui boostera votre business.

« Avec ma formation, vous deviendrez millionnaire en 2h, et ce, sans travailler ! »

Je suis certaine que vous êtes déjà tombé sur une absurdité du même genre.

Qu’est-ce que vous avez ressenti ?

Personnellement, ça s’est passé comme ça :

Pendant un millième de seconde, je me suis vue sur une plage des Bahamas avec un cocktail et du poisson grillé.

Ensuite, je me suis dit qu’il me prenait vraiment pour une imbécile.

Enfin, j’ai réalisé que, en soit, l’imbécile, c’est le mec qui pense pouvoir vendre de cette façon.

S’il a trouvé la solution miracle pour devenir riche en un rien de temps sans rien faire, pourquoi il s’embête encore à vendre ses formations ?

Altruisme ? Non, de la connerie.

Soyez vrai et humble dans votre communication.

C’est la meilleure manière de gagner la confiance de votre audience et surtout de la conserver.

J’ai aussi mon petit conseil pour gagner plus en travaillant moins.

Un client satisfait qui revient demande carrément moins de travail qu’un prospect à convertir.

En bref

Comment se faire une place sur le web, toucher son audience et la convertir en clientèle ?

L’une des clés principales, c’est de connaître ceux à qui on s’adresse et de choisir les mots qu’ils comprennent et qui les touchent.

Vos clients ne sont pas des robots et encore moins des cons.

Soyez sincère, authentique, parlez de cœur à cœur, et je vous assure, si vous piquez la bonne émotion, elle se chargera de cliquer sur sa souris pour acheter.

Vous souhaitez me confier vos mots ?

En tant que copywriter freelance, je me ferai un plaisir de persuader vos prospects de vous faire confiance.

N’hésitez pas à me contacter pour qu’on en discute.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to top